Le non-humain dans le cinéma numérique et le capital environnemental

Compte-rendu : l’événement non-humain dans le cinéma numérique, le capital environnemental

3 mai 2018

Nous avons eu deux présentations :

Théo est  intervenu sur “l’événement non-humain dans le cinéma numérique“, sur les voies ouvertes par le cinéma numérique (i.e. non-analogique) dans la prise en compte des non-humains. Il s’agissait, en se fondant sur des exemples précis idéalement projetés (Le bon gros géantL’odyssée de PiLa planète des singes : les originesJurassic World), de réfléchir à la façon dont l’aplanissement de la structure signifiante de l’image, dans le numérique, rend possible une résistance profonde à la perspective naturaliste, qui permet aux choses de faire événement à partir d’elles-mêmes. La réflexion a ainsi été clairement de nature phénoménologique.

L’intervention peut être retrouvée ici dans son intégralité : L’événement non-humain dans le cinéma numérique.

Roméo nous a ensuite parlé de “capital environnemental“. Tout d’abord une introduction sur la genèse du concept, et sur les influences théoriques qu’il reprend : Bourdieu, mais aussi Berque et différents courants de la géographie. Suivent quelques cas dans lesquels le concept a été mobilisé. Ce qui nous a amenés à une discussion, notamment sur la pertinence du capital environnemental comme grille d’analyse des enjeux sociaux dans le champs environnemental.

Pour une définition du capital environnemental, c’est l’ensemble des investissements, qu’ils soient financiers, politiques, artistiques, institutionnels… réalisés dans l’environnement (ou un champ environnemental pour reprendre Bourdieu) par des acteurs, en fonction de leurs représentations, systèmes valeurs et intérêts. Cette concurrence entre acteurs dans un même champ conduit nécessairement à des conflits, avec pour terrain l’environnement. Le capital environnemental est à comprendre en fonction des autres capitaux élaborés par Bourdieu : économique, social, culturel et symbolique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.